Vidéo : Le risque d’habiter à coté d’un trafiquant n’est pas toujours ce que l’on croit

gendarmeLes gendarmes se sont préparés pour une grosse opération face à un trafiquant violent et armé, sauf qu’arrivé sur place ils ont plus traumatisés une famille (avec des parents, des enfants en larmes) que d’arrêter le vrai trafiquant, en effet les gendarmes ont défoncés la porte du voisin d’en face avec un bélier, même s’ils ont fini par trouver le vrai suspect. […]

Ce qui m’a beaucoup choqué dans cette intervention c’est le fait que je n’ai entendu aucune excuse pour les erreurs qu’ils ont commis (en espérant qu’ils l’ont fait hors camera).

Voici la vidéo :

2 réponses sur “Vidéo : Le risque d’habiter à coté d’un trafiquant n’est pas toujours ce que l’on croit”

  1. Mon dieu les cons ! j’espère qu’ils ne s’en sont pas tirés comme ça..

    sinon on dirait plutôt « des enfants en larmes » ou lieu « des enfants en l’arme » on a pas des armes qui sortent des yeux

Laisser un commentaire