Playoff : le film polémique

Présenté au festival du cinéma israélien 2012 à Paris, Playoff, le film réalisé par Eran Riklis suscite la polémique.

Le film retrace l’histoire d’un célèbre entraineur de basket d’origine allemande du nom de  Max Stoller. Véritable icône et héros national en Israël, Max Stoller  a bâti sa réputation en remportant le Championnat d’Europe de basket avec le mythique club du Maccabi Tel-Aviv dans les années 70. Du haut de ses 42 ans, Max Stoller a reçu un étrange appel téléphonique provenant de l’Allemagne. Le gouvernement ouest du mur lui propose retourner en Allemagne afin de  mener la sélection allemande lors des championnats du monde de Los Angeles en 1984. Malgré les avertissements de sa famille, Stoller accepte l’offre et part pour Francfort, la ville de son enfance. Tout en subissant les attaques de tous les tabloïds israéliens, Stoller est contraint d’entraîner une équipe indisciplinée, mais talentueuse. Tout cela ne l’empêche pas de faire ce dont il aime le plus : « gagner des matchs de basket ». Durant son séjour, Stoller se lie d’amitié avec une jeune turque et se revoit en elle, du temps où, avec sa famille, il a été persécuté par la Gestapo.