Choqué, le FN va porter plainte contre Madonna

Outrée, la présidente du FN va porter plainte  pour injure contre Madonna. Lors de son concert samedi dernier, l’icône mondiale de la provocation a projeté pendant un court instant, une photo de Marine Le Pen avec une croix gammée frappée sur son front.

Le single « Nobody knows me» a été accompagné d’un clip vidéo où défilaient des photos de personnalités connues comme, Hosni Moubarak et le Pape Benoit XVI. Comble de l’ironie, la photo de Marine Le Pen passe juste après un personnage qui ressemblait fort à Adolph Hitler. D’après les rumeurs, une clameur s’est élevée de la foule au moment précis où ladite photo est apparue.

Il va sans dire que la plaisanterie n’a pas plu à l’actuelle présidente du FN. Peu de temps après l’outrage, le vice-président du parti, Florian Phillipot, a réagi en déclarant que ce genre d’infamie ne serait pas toléré et qu’une plainte pour « injure » serait déposée à l’encontre de la star américaine. Selon ses dires, non seulement ces insultes bafouent l’honneur de , mais elles sont également un manque de respect pour tous les sympathisants du parti.

Notons que le FN a déjà adressé un avertissement à Madonna au cours d’une première diffusion lors d’un concert à Tel-Aviv le 30 mai dernier. Pour des raisons pour le moins inconnues, Madonna reçoit actuellement le soutien de « SOS racisme ». L’organisation lui a adressé des vifs remerciements pour les discours antiracistes et féministes tenus par la star. Notons que ce n’est pas le premier des actes de provocation de Madonna sur le territoire français. En 1987, elle avait lancé  sa culotte dans la foule malgré la présence de Jacques Chirac dans le public.