Buzzez librement avec Sabuzz.fr : voyage, vacances, peoples, actualités, jeux et musiques

Buzz sur les voyages, les people, l'actualité, le jeu et la musique

Acheter une forêt, quelle rentabilité ?

Buzzy le 27 09 2013

Engager des fonds dans l’obtention d’un bois possède deux bénéfices : la constitution d’un patrimoine foncier mais aussi la possibilité de profiter d’une diminution de son imposition. Toutefois, posséder un bosquet nécessite certains savoirs.

Acheter un bois, oui mais dans quel but ?

L’acquisition d’une forêt est à penser sur le long terme. C’est une acquisition sans risque qui permet d’élargir ses biens et de percevoir un peu d’argent. Il est aussi possible de bénéficier d’une baisse des taxes en rapport à l’ISF.

Processus d’achat d’une forêt

Vous pouvez tout d’abord acheter une parcelle de forêt directement en passant par un office notarial ou une SAFER. Vous acquerrez alors une rémunération évoluant entre 2 et 4% annuellement.

La deuxième solution est encore plus facile dans la mesure où il vous suffit de prendre rendez-vous avec un GFF. Grâce à celui-ci, vous achèterez des parts de forêt via une entreprise et vous rejoindrez par conséquent un groupe d’associés.

On note que le GFF est moins intéressant qu’un achat effectué directement auprès d’une SAFER. Par contre, le montant financier à déposer peut être bien moindre et il n’y a pas à gérer la forêt obtenue. De plus, la culture des parcelles en question vous rapportera un peu de sous non négligeable.

L’environnement fiscal de ce type d’investissement

Il y a un véritable avantage fiscal à préférer rejoindre un Groupement Foncier Forestier. L’an passé, si vous veniez à trépasser, vous n’auriez pas eu de droits successoraux à devoir dans une limite de 75%. En outre, il vous aurait été possible de retirer la moitié du montant engagé de votre ISF.

Il était de même possible l’an passé de bénéficier d’une diminution sur son imposition sur le salaire égale à environ 20% de la somme investie en Groupement Foncier Forestier à hauteur de 5700 euros si vous n’étiez pas en couple. Notez toutefois qu’une période de huit années de propriété des parts était nécessaire pour en profiter.

Vous étudiez les options de placements avantageux dans le cadre de votre succession ? Découvrez les intérêts de l’assurance vie pour la succession et profitez d’un investissement toujours aimé des Français.

Comments are closed.

Actualités Vacances et Voyage

Buzz à venir

Site de Buzz ouvert à tous.

Buzz à venir